Billet du mois de janvier 2018

La passage d’une année à l’autre demande parfois de se dépouiller des « encombrants » de l’année précédente

Ce début d’année est placé pour beaucoup sous le signe de la douleur physique ou psychique; séparation, deuil, maladie, perte de ses illusions et bien d’autres événements qui alimentent la souffrance et le mal être.

La porte parfois étroite du passage de l’année

Comme si le changement d’année conduit à des ruptures, des petites morts pour mieux renaître à l’année suivante.

Tous ces événements sollicitent l’esprit l’amenant, avec ses vieux schémas, à ressasser sans fin, cherchant le pourquoi du comment, essayant de comprendre « c’est la faute à qui, à quoi ? » et enchaînant des conduites ou des comportements déchirants, déprimants, glaçants, inadaptés.

Janvier: la renaissance

Parfois, il suffit d’un rayon de soleil pour désamorcer cette spirale infernale ou bien le chant d’un oiseau, ou bien encore un massage ayurvédique… Et hop, tout bascule dans l’écoute du moment présent, l’abandon des vieux schémas et des vieilles habitudes, de telle sorte que le regard n’est plus baissé sur ses pieds, mais regarde fièrement devant et autour de lui.

La renaissance parfois à partir de presque rien
Redonner du sens

Alors, lors des moments de basse marée, ou de plongeons bien connus dans les terres de l’anxiété, de l’angoisse, du stress ou de la dépression, je vous propose en ce mois de janvier de prendre quelques instants pour observer la montée progressive du jour, jour après jour ; les premiers rayons de soleil qui illuminent des arbres encore tout nu, entre deux nuages ; le chant des oiseaux plus vigoureux, la caresse du vent moins cinglant sur votre joue ou tout autre manifestation caractérisant cette période de jour montant et de nuit descendante. Il est temps de remettre sur le devant de la scène les bonnes résolutions qui peuplent les mois de septembre et les débuts d’année.

Redécouvrir avec un esprit ouvert
  • C’est le temps de laisser derrière nous les repas plantureux et de reprendre en main son alimentation.
  • C’est le temps de soigner son corps et de reprendre des activités physiques en extérieur de préférence.
  • C’est le temps de se préoccuper de son stress en pratiquant médiation, chant, peinture ou tout autre activité qui fait du bien.

    Retrouver son assise
  • C’est le temps de ressortir son carnet des bonnes résolutions et d’éloigner de soi les activités énergivores ou les relations qui font du mal.
  • C’est le temps de sortir de l’automne, cette période de repli nécessaire, pour s’ouvrir avec l’esprit curieux et libéré du passé, à la nouvelle année qui s’offre à nous.
Belle année 2018